Voyage en avion taxi, camp mobile ou circuit guidé en camping? Les différents voyages au Botswana

Pour vous aider à choisir votre voyage au Botswana, voici un aperçu des différents types de voyage possibles. Les budgets donnés sont indicatifs et dépendront notamment du prix des vols internationaux au moment de votre inscription : le prix final peut être un peu plus, ou un peu moins élevé.

circuit “fly-in” en avion-taxi au Botswana :

C’est certainement la meilleure façon de visiter le Botswana : vous séjournez en lodges, et tous les 2 ou 3 jours, vous changez de région en vous déplaçant en petit avion. C’est une aventure fabuleuse, très “out of africa”. Le déplacement en avion est un plaisir en soi, il permet d’éviter les temps morts que vous auriez pendant de longs déplacements en 4×4, et surtout il permet d’atteindre des endroits sauvages et isolés, accessibles seulement en avion – car il est plus facile de construire et d’entretenir une piste d’atterrissage que des centaines de kilomètres de piste dans une zone inondée…
Certaines régions comme la Chobe, le Central Kalahari, les Pans, Moremi, Khwai, sont accessibles par la route : l’avion est plus agréable et beaucoup plus rapide, mais vous pouvez visiter les mêmes endroits en voyageant en 4×4 à moindre coût.
En revanche pour le Delta de l’Okavango et la Linyanti, qui ont les plus beaux paysages du Botswana et offrent l’expérience la plus exclusive, pas d’économies possibles : les plus belles régions ne sont accessibles qu’en avion. Vous pouvez faire une excursion en pirogue ou bateau depuis Maun ou Moremi, mais cela n’est vraiment pas comparable à quelques jours passés dans un lodge en plein Delta. Donc pour tous ceux qui veulent découvrir vraiment le Delta de l’Okavango, l’avion est incontournable.

Pour un voyage en avion taxi, il faut prévoir un budget conséquent. Quelques exemples :
– pour 2 jours / 2 nuits dans le Delta au départ de Maun (en extension d’un circuit camping par exemple, ou encore d’un voyage en Afrique du Sud) : à partir de 1400 euros / personne en basse saison (mars), à partir de 2500 euros / personne en haute saison (juillet-octobre), inclus aller-retour en avion-taxi depuis/vers Maun, non inclus vols internationaux.
– pour 11 jours / 10 nuits (vols inclus) avec les Chutes Victoria, la rivière Chobe, et le Delta de l’Okavango : à partir de 5900 euros par personne en basse saison (mars), à partir de 8600 euros par personne en haute saison (juillet-octobre), inclus vols internationaux en classe économie.
– voyage extraordinaire au Botswana en 13 jours / 12 nuits : les lodges les plus fabuleux dans les plus belles régions – Chutes Victoria, Linyanti, Delta de l’Okavango et Makgadikgadi Pans. Compter 19000 euros par personne de mi-avril à fin mai, 24000 euros par personne de mi juin à mi-octobre, inclus vols internationaux en classe affaire.

circuit guidé en camping en petit groupe au Botswana :

A part l’autotour qui est réservé aux aventuriers confirmés, le circuit en camping est la façon la plus économique de visiter le Botswana, et c’est une expérience de pleine nature qui ravira les amoureux d’outdoor. Une grande partie des trajets s’effectue à l’intérieur des parcs nationaux (variable selon votre itinéraire).
Les opérateurs de safari locaux ont accès à des sites de camping privés : vous serez donc seuls en pleine nature, avec votre guide et votre groupe. Il n’y a généralement ni électricité ni eau courante sur les sites de camping, mais les circuits sont extrêmement bien organisés et vous pourrez vous laver (tous les 2-3 jours dans les régions arides et isolées comme le Central Kalahari, tous les jours ailleurs) et recharger vos batteries d’appareil photo dans le véhicule.
Les sites de camping ne sont pas sécurisés et les animaux sauvages les fréquentent. Il peut être très impressionnant de passer la nuit en plein bush et d’entendre un (gros) animal marcher à côté de votre tente, alors que seule une fine toile vous sépare de l’extérieur. Par sécurité, les enfants de moins de 12 ans ne sont pas acceptés dans le camping basique avec participation ; les enfants de plus de 12 ans sont les bienvenus mais devront dormir avec un adulte. Dans le camping confortable sans participation, les enfants sont bienvenus à partir de 8 ans et partagent la tente des parents.
Lorsqu’il y a un guide ou traducteur francophone, vous pouvez vous attendre à un groupe majoritairement français. Dans le cas contraire, le groupe sera certainement international.

Je propose deux niveaux de confort :
– camping basique avec participation : vous dormez en tentes dôme de 2,10m x 2,10m et 1,75m de hauteur, avec des matelas en mousse haute densité de 5cm d’épaisseur, assez confortables. Vous êtes en charge de monter et démonter votre tente, et porter votre matelas et votre sac entre le véhicule et votre tente. La cuisine est assurée pas un cuisinier. Certains groupes choisissent d’aider à mettre la table et faire la vaisselle, sinon le cuisinier s’en charge. Quand les camps n’ont pas de sanitaires, l’équipe monte des toilettes sèches et une douche de brousse communes.
Les groupes sont constitués de 12 personnes maximum, dans un véhicule de 16 places spécialement équipé pour ce type d’expédition. L’équipe est constituée d’un chauffeur guide et d’un cuisinier. En général il y a aussi un aide de camp – traducteur, qui est francophone sur certains tours à certaines dates.
Comme pour tous les circuits en groupe, l’itinéraire et les dates ne sont pas personnalisables. En revanche, vous pouvez ajouter des extensions avant ou après le tour.

Budget :
– pour un voyage de 11 jours / 10 nuits (vols inclus) de Maun aux Chutes Victoria côté Zambie, via : Moremi, Khwai, Savuti, Chobe : compter 2600 euros / personne en basse saison (novembre – juin), 2900 euros / personne en haute saison (juillet-octobre), vols internationaux inclus.
– pour un voyage de 17 jours / 16 nuits (vols inclus) de Kasane aux Chutes Victoria côté Zambie via : Nxai Pan, le Delta de l’Okavango (expédition en pirogue), Moremi, Khwai, Savuti, Chobe : compter 3500 euros / personne en basse saison (novembre – juin), 3800 euros / personne en haute saison (juillet-octobre), vols internationaux inclus.

D’autres itinéraires existent (avec le Central Kalahari, ou la bande de Caprivi en Namibie), me consulter.

– camping confortable sans participation :
Pour ceux qui aiment les sensations nature du camping, mais ne souhaitent pas faire trop de compromis sur le confort, des circuits en version camping “de luxe” existent.
Les tentes sont plus spacieuses (on tient debout à l’intérieur), avec des lits de camp, et une salle de bains privée (douche de brousse + toilettes sèches). L’équipe s’occupe de tout et vous n’avez pas à monter la tente ou participer à aucune corvée.
Les véhicules de safari ne sont pas remplis : chaque voyageur a une “fenêtre” (il n’y a pas de fenêtre sur ces véhicules ouverts, mais personne n’a le siège du milieu!).

Budget :
– avec guide anglophone, pour un voyage de 10 jours / 9 nuits (vols inclus) de Maun aux Chutes Victoria côté Zambie, via : Moremi, Khwai, Savuti, Chobe (ou sens inverse) : compter 3650 euros / personne en basse saison (novembre – juin), 4000 euros / personne en haute saison (juillet-octobre), vols internationaux inclus.
– avec guide francophone, pour un voyage de 11 jours / 10 nuits (vols inclus) de Maun à Kasane (ou sens inverse), via : Moremi, Khwai, Savuti, Chobe : compter 4000 euros / adulte et 3600 euros / enfant 8-17 ans en basse saison (novembre – juin), 4650 euros / adulte et 4200 euros / enfant 8-17 ans en haute saison (juillet-octobre), vols internationaux inclus.

circuit guidé privé en camp mobile au Botswana :

Le “camp mobile” est un voyage guidé en camping, mais vous avez un guide et le camp pour vous seuls. Cela permet :
– d’être flexible en safari et de passer le temps que vous souhaitez auprès de animaux (les photographes en particulier apprécieront)
– de choisir votre itinéraire sur mesure : les dates, la durée, l’itinéraire sont totalement personnalisables.
Plusieurs niveaux de confort existent, depuis la petite tente avec matelas au sol et sanitaires communs, à la tente spacieuse avec lit et salle de bains de brousse privée. L’équipe locale s’occupe de la cuisine, du montage et démontage des tentes et de façon générale de toute la logistique.
– les enfants sont bienvenus à condition de partager la tente avec au moins un adulte. Le voyage n’est cependant pas adapté aux très jeunes enfants, et il faudra garder les petits sous surveillance constante.
Le prix est logiquement plus élevé que les formules en groupe (cf ci-dessus). Il dépend de la saison, de l’itinéraire et du nombre de participants. Vous pouvez me contacter pour réaliser un devis sur mesure.

à mi-chemin entre camp mobile et lodge :

Il existe quelques hybrides, mi-lodge, mi-camp mobile.
Les camps permanents : ils sont installés dans des concessions privées du Delta de l’Okavango, mais ressemblent plus à un camp mobile (voire pour certains à un camping basique) qu’à un lodge. Le confort est simple, avec une salle de bains de brousse privée. L’équipe est cependant plus fournie que dans un camp mobile, et donc le service meilleur. De plus, comme vous êtes dans une concession privée, vous ne voyez pas ou très peu d’autres touristes, et vous pouvez faire des safaris à pied avec votre guide.
Les lodges mobiles : ici c’est la démarche inverse, on a essayé de rendre le voyage itinérant aussi proche que possible d’une expérience en lodge. Les tentes sont spacieuse, avec de vrais lits, une salle de bains de brousse privée et un service attentif. Le prix se rapproche d’un lodge.
Ces hybrides sont destinés à des voyageurs qui aiment être au plus près de la nature, comme en camping, mais avec un niveau de confort et de service nettement supérieurs.

Le Botswana pour les voyageurs handicapés

Un de mes prestataires est spécialisé dans les voyages pour les personnes handicapées, et peut accommoder la plupart des handicaps – fauteuil roulant, non-voyants… Vous pouvez me contacter pour réaliser un devis sur mesure.

le Botswana en autotour?

Le Botswana en autotour n’est pas recommandé, sauf si vous avez une bonne expérience à la fois du 4×4 et des animaux sauvages. Les axes principaux ne présentent pas de difficulté particulière, mais pas beaucoup d’intérêt non plus : les paysages sont plats et monotones. Dans les parcs nationaux au contraire, les pistes sont difficiles, il est fréquent de se perdre et/ou s’ensabler, de plus si vous campez les campings ne sont pas clôturés et les incursions d’animaux dangereux (éléphants, lions, léopards, hyènes…) sont la règle plus que l’exception.
Si vous voulez quand même tenter votre chance en 4×4 (avec ou sans matériel de camping), vous pouvez quand même me contacter : je n’organiserai pas votre voyage mais je peux vous mettre un contact avec un loueur de véhicules de confiance sur place.