Johnny Clegg & Savuka

En 1969, en plein Apartheid, Johnny Clegg fonde avec des musiciens noirs Juluka, l’un des très rares groupes de musique mixtes en Afrique du Sud, le premier à rencontrer un certain succès.
En 1986, alors que le régime d’Apartheid est confronté à une opposition croissante – Johnny Clegg crée un nouveau groupe, Savuka – mot Zoulou signifiant “nous nous sommes levés”. Johnny Clegg et Savuka connaissent un grand succès international en 1988 avec la chanson Scatterlings of Africa. Cette popularité a probablement contribué à la mobilisation de l’opinion internationale contre l’Apartheid, qui prendra fin 2 ans plus tard.

Non seulement Johnny Clegg le Blanc joue avec des Noirs des musiques aux influences Africaines, mais il danse avec eux des danses zouloues – la danse tient une place très importante dans la culture zouloue – et chante en mélangeant anglais et Zoulou, comme dans la belle chanson Asimbonanga, qui rend hommage aux héros de la lutte contre l’apartheid. A la sortie d’Asimbonanga en 1987, Mandela est encore emprisonné. Asimbonanga est une chanson engagée, qui prend position contre un régime qui n’hésite pas à réprimer violemment toute opposition.
Ici, le live où Mandela enfin libéré vient à son tour rendre hommage à Johnny Clegg.

Asimbonanga (We have not seen him)
Asimbonang’ uMandela thina (We have not seen Mandela)
Laph’ekhona (In the place where he is)
Laph’ehleli khona (In the place where he is kept)

Oh the sea is cold and the sky is grey
Look across the Island into the Bay
We are all islands till comes the day
We cross the burning water

[Refrain]

A seagull wings across the sea
Broken silence is what I dream
Who has the words to close the distance
Between you and me

[Refrain]

Steve Biko, Victoria Mxenge
Neil Aggett
Asimbonanga
Asimbonang ‘umfowethu thina (we have not seen our brother)
Laph’ekhona (In the place where he is)
Laph’wafela khona (In the place where he died)
Hey wena (Hey you!)
Hey wena nawe (Hey you and you as well)
Siyofika nini la’ siyakhona (When will we arrive at our destination)


La chanson des clics

Dans certaines langues d’Afrique Australe, une ou plusieurs consonnes sont des claquements de langue appelés “clics”. Les linguistes pensent que les premiers langages de l’humanité étaient des langues à clics. Ici, Miriam Makeba interprête une chanson Xhosa (le X est aussi un clic!) traditionnelle nommée “Qongqothwane”, où le “q” est un clic. Les anglophones, qui ne savent pas “cliquer”, l’ont surnommé The Click Song, La chanson des Clics.
The Click Song by Miriam Makeba on Grooveshark
Igqira lendlela nguqo ngqothwane
Igqira lendlela nguqo ngqothwane
Sebeqabele gqi thapha bathi nguqo ngqothwane
Sebeqabele gqi thapha bathi nguqo ngqothwane