La Namibie : vie sauvage et paysages

sossusvlei

La tombée du jour dans les grandes dunes de Sossusvlei, en Namibie

La Namibie est surtout connue pour ses paysages somptueux. Les immensités minérales rappellent l’ouest américain souvent, le Sahara parfois. Et dans ce décor sublime on croise un peu partout des animaux adaptés au désert : les majestueux oryx, les petits springboks, les autruches, habitent ces étendues immenses. En avançant vers le nord, on arrive à des zones moins arides où les animaux deviennent nombreux.

 

Quel voyage?

On peut partir avec un guide, on peut aussi visiter la plus grande partie de la Namibie en individuel. Les hébergements vont du camping au lodge de luxe, en passant par de petits lodges et bungalows.
Les transports en commun sont très peu développés. Il vous faut un véhicule (4×4 indispensable dans certaines régions / à certaines saisons). Les routes sont belles… mais les distances sont importantes… mais les routes sont belles….
A Secrets du Monde Sauvage, on aime les pistes namibiennes. Mais si la route ne vous tente pas et que votre budget le permet, vous pouvez aussi vous déplacer en avion de lodge en lodge. C’est aussi l’occasion de survoler des paysages sublimes.

 

Les animaux en Namibie :

Le Parc National d’Etosha, et les réserves privées qui le bordent, sont de très belles destinations safari en saison sèche (avril – novembre), quand les animaux se rassemblent autour des points d’eau.

zebres à Okaukuejo

Un après midi ordinaire au point d'eau d'Okaukuejo, à Etosha, Namibie.

On y voit
… très souvent : des éléphants, des rhinocéros noirs, des chacals à chabraque, des zèbres, des gnous, des girafes, des springboks, des impalas à tête noire, des phacochères
…assez souvent : des lions, des hyènes brunes ou tachetées
…avec de la chance : des guépards, des léopards

Dans la région Kunene, au nord-ouest du pays, les animaux sont étonnamment nombreux pour un milieu aussi aride. On y trouve springboks, zèbres, oryx, autruches, et aussi les étonnants et superbes lions du désert et éléphants du désert.
Attention, pour explorer cette région en profondeur il faut être accompagné, ou être un conducteur de 4×4 très expérimenté.

La bande de Caprivi, qui relie la Namibie à Victoria Falls, est un milieu très différent du reste de la Namibie : c’est une zone humide traversée par un grand fleuve. C’est le seul endroit en Namibie où hippopotames, crocodiles et buffles vivent naturellement.

Ailleurs dans le pays, on ne peut pas parler de safari, mais la vie sauvage est présente. Vous verrez régulièrement, au détour d’une piste, un groupe de springboks, une autruche, des babouins, un phacochère…

 

Confort et santé:

Les conditions d’hygiène sont excellentes – mais oui l’eau du robinet est potable – sauf dans l’extrême nord peu touristique. Un traitement anti-paludéen est recommandé pour le nord, y compris Etosha.
Les températures sont extrêmes : l’hiver les nuits sont glaciales (0 à -5), l’été les journées sont torrides (40°). Le printemps et l’automne sont plus tempérés.

 

Pour qui?

La Namibie est fabuleuse entre amis, en amoureux, en famille (enfants à partir de 7-8 ans, ou même plus petits s’ils supportent bien les longs trajets).

 

Quand partir en Namibie?

Mai-Juin : très bien. nuits très froides en juin.
Juillet-Août : bien mais nuits glaciales et saison touristique : il faut réserver longtemps à l’avance, il y a du monde aux points d’eau d’Etosha.
Septembre : peut-être le meilleur mois!
Octobre-Novembre : la meilleure période pour les safaris, jusqu’au début des pluies en Novembre.
Décembre à Mars : saison des pluies. Les safaris sont nettement moins intéressants qu’en saison sèche car les animaux sont dispersés, la lumière est moins belle, il fait très chaud. Mais…. c’est une bonne saison pour observer les oiseaux, pour visiter le désert avec très peu de touristes, pour s’y prendre au dernier moment. C’est aussi le seul moment où vous pourrez, avec de la chance quand même, voir les dunes se refléter dans des lacs éphémères ou assister à la naissance des petits springboks, zèbres et impalas. Les prix baissent aussi.
Avril : saison intermédiaire, il peut encore pleuvoir.