Quand partir au Botswana?

Le Botswana varie considérablement au fil des saisons, sous l’influence à la fois de la météo, de l’inondation du Delta, et des migrations des animaux.

La période qui va de juin à septembre est généralement considérée comme la meilleure pour visiter le Botswana : il ne pleut pas, il ne fait pas trop chaud, les eaux du Delta sont hautes, de nombreux animaux ont migré vers le Delta. Octobre est encore excellent, mais il peut faire très chaud (35° ou plus). Inconvénient de cette période : les prix flambent entre juin-juillet et octobre! Il faut aussi réserver longtemps à l’avance. Les lodges du Botswana sont isolés les un des autres et même en haute saison vous aurez un vrai sentiment d’exclusivité. Une exception notable est le long de la Chobe River : il vaut mieux éviter les lodges de Kasane en saison sèche, notamment au mois d’août. Il existe quelques options alternatives pour profiter de cette superbe zone de safaris tout en échappant au défilé des 4×4 (réservation très à l’avance indispensable).

L’avant-saison (avril-mai) est particulièrement appréciée par les connaisseurs. Il ne pleut presque plus, les températures sont agréables (10-15° la nuit et 30° le jour), l’eau arrive dans le Delta, les tarifs sont moins élevés et il n’y a pas trop de monde le long de la Chobe.

Pendant l’après-saison (novembre), vous bénéficierez aussi des tarifs moyenne saison et de lodges pas trop remplis. Comme en octobre, il peut faire très chaud. Les premières pluies, qui sont presque toujours des orages isolés, viennent rafraîchir l’atmosphère.

Enfin, la saison des pluies ou “saison verte” (novembre – mars) ne manque pas de charme – si vous êtes un peu chanceux avec la météo, vous profiterez des meilleurs tarifs, de lodges souvent vides, de belles lumières, de très nombreux oiseaux, et des beaux paysages formés par les vastes plaines inondables du Delta. Certains lodges sont situés sur des canaux permanents et vous pourrez profiter des sorties en bateau sur le Delta, même en cette saison de basses eaux. C’est aussi la meilleure période pour visiter Nxai Pan, Savuti (au centre de Chobe), et le Central Kalahari : dans ces régions les animaux se rassemblent en saison des pluies.

Pour plus d’informations sur les différents types de voyages au Botswana (avion-taxi et lodge, camping en petit groupe, camp mobile…), et le budget à prévoir, rendez-vous sur la page : Voyage en avion taxi, camp mobile ou circuit guidé en camping? Les différents voyages au Botswana.

 

Météo

Voir notre page détaillée sur la météo au Botswana.
Les pluies commencent vers fin octobre et se terminent en mai. Entre les deux s’étend une longue saison sèche, pendant laquelle les pluies sont exceptionnelles.
La saison des pluies (novembre-avril) est marquée par des nombreux orages, souvent spectaculaires – avec de superbes lumières que les photographes apprécieront. Il peut aussi pleuvoir toute la journée – c’est assez rare mais ça arrive.
Les pluies sont les plus abondantes de décembre à février, et plus importantes dans le nord du pays. En saison des pluies, il faut doux la nuit (15-20°) et chaud la journée (30-35°).
Pendant la saison sèche (juin-septembre) il fait frais la nuit (5-10° voire gel dans le Kalahari) et chaud la journée (25-30°).

 

L’inondation du Delta de l’Okavango

L’inondation annuelle du Delta est comme un immense marée, qui se répand lentement sur des milliers de km2. L’eau arrive en avril (variable selon les endroits et les années). L’eau est haute de mai à août, puis se retire progressivement entre septembre et novembre. La hauteur d’inondation n’est pas constante, elle dépend de l’abondance des pluies en Angola pendant les mois précédents. En ce moment, nous sommes dans un cycle de pluies abondantes, et donc d’inondation importante.
En période d’inondation, dans les “camps d’eau”, les safaris se font exclusivement en bateau et pirogue. Dans les “camps mixtes”, vous pouvez faire à la fois des safaris en bateau, pirogue, 4×4, parfois également à pied.
Le bateau ou la pirogue est la meilleure manière de profiter des superbes paysages aquatiques du Delta, tandis que le 4×4 reste le plus productif pour les safaris (notamment pour voir les prédateurs). Il est donc conseillé soit de choisir un camp mixte, soit de combiner 2 jours dans un “camp d’eau” pour l’ambiance et les paysages, puis 2 à 3 jours dans un “camp de terre” pour la qualité des safaris.

 

Les Pans au fil des saisons

En saison sèche, les Pans sont d’immenses étendues salées, vestiges d’anciens lacs asséchés. On peut y dormir à la belle étoile sous un ciel superbe, ou encore y faire du quad.
En saison des pluies, les Pans sont mouillés, boueux voire inondés et ne sont plus praticables en quad – et bien sûr on évite de dormir à la belle étoile pour ne pas se faire tremper. Mais les animaux sont plus nombreux atour des étendues salées.

 

Les migrations saisonnières

Les animaux se déplacent dans les immensités sauvages du Botswana, profitant de grandes étendues sans clôtures (bien que certaines voies migratoires aient été coupées). La migration de Makgadikgadi Pan est la seconde plus importante migration d’Afrique, après celle du Serengeti / Masai Mara. Selon la saison à laquelle vous partez, il ne faudra pas visiter les mêmes régions ni visiter les mêmes lodges.

Dans le Delta : dans le coeur du Delta de l’Okavango, là où les eaux sont permanentes, on trouve un grand nombre d’animaux résidents et la population varie peu au fil des saisons. Dans les zones inondables, il y a un peu plus de différence.
Les hautes eaux du Delta coïncident avec la saison sèche : alors que dans le Kalahari s’assèche autour, les eaux du Delta apportent la vie. Les animaux migrent alors vers le Delta. En saison des pluies, certains repartent à la recherche de la nouvelle herbe qui pousse dans le Kalahari, ou se dispersent dans les plaines inondables. En saison des pluies / de basses eaux, les safaris sont légèrement moins bons dans le Delta, mais restent intéressants.

Le long de la rivière Chobe, dans le Nord du parc de Chobe : les animaux sont présents toute l’année, mais plus nombreux en saison sèche, quand ils doivent venir à la rivère pour trouver de l’eau.

Dans le Sud du Parc de Chobe, les animaux migrent entre la région de Savuti en saison des pluies, et du Linyanti en saison sèche. La plupart des lions et léopards ne migrent pas, cela peut donc valoir le coup de visiter ces régions même hors saison.

Dans les Pans, les zèbres et les gnous se rassemblent dans Nxai Pan et dans l’est de Makgadikgadi en saison des pluies. La migration ne suis pas un trajet défini et il vous faudra de la chance pour vous trouver sur son chemin. Mais si c’est le cas, vous assisterez à un spectacle impressionnant. En saison sèche, les animaux se rassemblent sur la rive Est de la Boteti River. En cette saison un séjour sur la Boteti peut être une alternative à la Chobe River, trop fréquentée.

Dans le Central Kalahari, les animaux se concentrent dans les vallées – Deception Valley, Passarge Valley – pendant les pluies. Mars et avril sont généralement considérés comme les meilleurs mois.

 

Quand y a-t-il plus ou moins de touristes?

Dans les concessions privées du Delta de l’Okavango, le nombre de touristes est strictement limité et même en pleine haute saison vous devriez vous sentir seul au coeur du Delta. Cela dit, de Juillet à Octobre, il est prudent de réserver bien à l’avance.
Dans le Sud de Chobe, à Makgadikgadi, dans la concession de Khwai, dans la réserve de Moremi : il y a plus de touristes en saison sèche et notamment de juillet à octobre, mais les possibilités d’hébergement sont limitées vous croiserez relativement peu de véhicules. De même dans le Central Kalahari, même en haute saison (mars-avril) vous ressentirez l’isolement du désert.
Le seul endroit au Botswana où vous pouvez vraiment sentir la pression du tourisme est le long de la rivière Chobe en saison sèche. C’est une zone de safari superbe, mais toute proche de la petite ville de Kasane où les lodges se sont multipliés ces dernières années. En saison sèche si vous séjournez à Kasane, vous risquez d’être pris dans un convoi de 4×4 au lever et au coucher du soleil. Il existe quelques options dans la réserve, ou du côté Ouest (nettement moins développé), ou encore sur la rivière elle-même en “house-boat”. Ces possibilités sont peu nombreuses et en haute saison il faut réserver très en avance.

En saison des pluies, vous aurez partout l’impression d’avoir le Botswana pour vous seuls.

 

Et les moustiques?

On me pose souvent la question des moustiques. Il y en a au Bostwana, mais personnellement je n’ai jamais été embêtée – rien de pire que dans certaines régions de France. L’écosystème au Botswana est très vivant et changeant, alors oui, il est toujours possible de tomber pile au moment où un phénomène météo inhabituel donne naissance à des nuées de moustiques, mais normalement vous ne devriez pas souffrir des moustiques.
En revanche de novembre à juin il existe un risque de transmission du paludisme par les moustiques, mêmes s’ils ne sont pas très nombreux : à cette période il faut bien se protéger (traitement préventif + spray et vêtements couvrants le soir)

8 commentaires à propos de “Quand partir au Botswana?

  1. Bonjour,
    je souhaite partir au Botswana début Novembre et voir un maximum d’animaux tout en pratiquant bateau et game drive.
    Quel lodge dans le delta ‘non accessible par 4X4) permet de satisfaire cette demande?
    Merci

    • Bonjour,
      En Novembre l’inondation du Delta est terminée, il faut donc choisir un lodge situé près d’un cours d’eau permanent pour faire du bateau. Il y en a plusieurs, parmi lesquels :
      – Shinde, établi dans une concession riche et très variée – ce qui donne des chances de voir des animaux variés également
      – Kwara ou Little Kwara, également avec des safaris de qualité, excellents pour les oiseaux
      N’hésitez pas à me contacter à l’adresse magali@secretsdumondesauvage.fr si vous désirez plus d’informations.
      Bien à vous,
      Magali

  2. Bonjour
    A quelle période de l’année a-t-on le plus de chance de voir des guêpiers ? Quelle est la période de nidification?
    Pour l’observation ornitho le Nata sanctuary vaut-il vraiment le trajet?
    d’avance merci beaucoup
    bien cordialement
    Nono

    • Bonjour,
      Les guêpiers carmins arrivent au Botswana en août-septembre, et repartent en mars-avril.
      Je pense que le meilleur endroit pour observer les oiseaux est le Delta de l’Okavango en saison des pluies. La héronnière de Kanana est particulièrement spectaculaire.
      Nata bird sanctuary vaut le détour quand les flamands viennent s’y reproduire, mais c’est imprévisible.
      N’hésitez pas à me contacter pour organiser votre voyage ornitho au Botswana!
      Bien à vous,
      Magali Bachet

  3. Bonjour,
    J’aimerais savoir si fin aout est une bonne saison pour visiter le Bostwana + chutes Victoria ?
    Quelques questions :
    A t’on plus de chances de voir les Big Five en août ou en avril ?
    Y a t’il encore beaucoup d’eau en août aux chutes Victoria ou bien sont elles plus faibles ?
    Et qu’en est il des moustiques en avril et en août ?
    Et enfin quel parcs nous conseillez vous pour voir les Big Five ?
    Merci d’avance.
    Bien cordialement
    Laurence

    • Bonjour,
      Oui août est une très bonne période pour visiter le Botswana et les Chutes Victoria.
      Vous avez peu de chances de voir les Big Five au Botswana, car il y a très peu de rhinocéros. Pour le reste, il y a énormément d’éléphants dans les parcs du nord (Chobe, Moremi, Khwai, Linyanti et les concessions du Delta de l’Okavango), les buffles sont faciles à voir aussi. Les chances de voir des lions sont très bonnes à Chobe / Moremi / Linyanti, pour les léopards Moremi et certaines concessions du Delta.
      Avril est une période très agréable, mais si vous voulez avoir les meilleures chances de voir beaucoup d’animaux, août est un peu plus favorable.
      Pour les moustiques, il y en généralement assez peu quelle que soit la saison (plutôt moins que dans le sud de la France). Il peut arriver que les conditions naturelles produisent un grand nombre de moustiques à un moment et un endroit donné, mais c’est rare (personnellement après de nombreux voyages, je n’ai jamais été vraiment dérangée par les moustiques – et imprévisible.
      Aux Chutes Victoria, le maximum de débit est entre février et mai – à cette époque il y a tellement d’embruns qu’on ne voit pas toujours très bien, parc contre la vue est spectaculaire depuis un survol en hélicoptère. En août le débit est plus faible mais il y a encore de l’eau, c’est seulement vers octobre-décembre que les chutes deviennent vraiment moins spectaculaires.
      Si vous souhaitez une proposition sur mesure, n’hésitez pas à me contacter!
      Bien à vous,
      Magali Bachet

  4. Bonjour,
    Quelle est la saison pour visiter le Botswana : pas chaud le jour – le moins de moustiques – intérêt faune ?
    Merci

    • Bonjour,
      Pour éviter la chaleur vous pouvez partir en juin juillet. C’est la saison sèche et il y a peu de moustiques (il n’y en a pas tant que ça non plus en saison des pluies). C’est une bonne saison pour les animaux. En juin certains lodges sont encore en prix “moyenne saison”; en juillet ce sont les prix haute saison partout.
      Si vous souhaitez une proposition n’hésitez pas à me contacter!
      Bien à vous,
      Magali Bachet

Une question, un commentaire?

Your email address will not be published. Required fields are marked *