Le Centre De Wildt / Ann Van Dyk pour les guépards se trouve sur à 1h1/4 de route au nord de Johannesburg, 45 minutes à l’ouest de Pretoria.
Le projet De Wildt a commencé en 1971, à une époque où les guépards étaient gravement menacés de disparition : il ne restait plus que 700 guépards sauvages environ en Afrique du Sud (quelques milliers dans toute l’Afrique), et en captivité les guépards semblaient incapables de se reproduire. Pour sauver l’espèce, il fallait parvenir à obtenir faire naître des guépards en captivité. C’est chose faite dès 1975 : les premiers petits guépards naissent à De Wildt. Au fil des ans, grâce à des recherches portant notamment sur le régime alimentaire des guépards en captivité, ce sont 750 petits guépards qui naissent dans le centre. Les guépards ne sont aujourd’hui plus une espèce menacée, et la contribution de la fondation De Wildt à ce sauvetage a été capitale.
Suite à ce succès, le centre De Wildt a entamé d’autres projets concernant d’autres espèces menacées, dont les lycaons, les hyènes brunes, et plusieurs espèces de vautours.
Le centre organise des visites guidées. Les mardi, jeudi et samedi, la visite du matin commence à 8h avec la séance d’exercice des guépards : vous verrez l’animal terrestre le plus rapide du monde en pleine course !

Une question? Un commentaire?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 commentaires